Yann Arthus-Bertrand meurt dans un crash aérien à Notre Dame des Landes

La nouvelle est incroyable mais déjà avérée et confirmée par le journal Le Monde présent sur place pour un reportage sur l’aéroport de Notre Dame des Landes. Yann Arthus-Bertrand est mort suite à un accident d’avion sur le site du futur aéroport de Notre-Dame des landes (NDDL). D’après les premières informations, il y effectuait un survol de repérage pour une série de photo au dessus du fameux conflit. Ce serait une volée de Bernaches, en migration à cette époque de l’année, qui aurait percuté un réacteur et provoqué l’accident mortel.

LeMonde_Mort_YABAu delà du drame, on notera l’incroyable ironie de l’affaire. En effet, YAB était peu populaire parmi les militants de NDDL et également sur ce blog où je répandais sur lui ma haine ordinaire. Il lui était généralement reproché d’être un éco-tartuffe et de survoler les véritables problèmes écologiques. En effet, le photographe de la planète Terre et du Paris-Dakar n’hésitait pas à s’associer à des multinationales, plus connues pour leur action de greenwashing que pour un réel intérêt vis-à-vis des thèses écologistes, afin de financer son télé-évangélisme vert. Le crash d’un écologiste aussi médiatique sur ce site emblématique porte un coup de semonce terrible sur le projet d’aéroport quand à sa sureté et sa viabilité. Camille, présent sur place depuis la grande manifestation du 17 Novembre 2012 ironise cyniquement sur ce drame :

« Il aura fallu attendre sa mort pour que Yann Arthus-Bertrand ait un véritable impact positif sur l’écologie politique »

A l’heure où la justice a donné le 26 Mars dernier le feu vert pour l’expulsion du site symbolique dit de « La chataigne », un village co-construit par des milliers de manifestants situé au milieu du Bois de Rohane voué à disparaitre, cet évènement permet d’attirer l’attention médiatique qui semblait s’éteindre sur ce conflit. En effet, malgré une active contre-démocratie sur le futur site de l’aéroport Nantais, le fiasco du parti écologiste soumis au gouvernement Ayrault rendait peu visible sur le champ politique la lutte des Zadistes. Il est certes triste d’attendre la mort d’une personnalité pour voir avancer un thème écologique de première importance, mais on ne pourra pas regretter chez le réalisateur de Home un quelconque intellectuel ou même plus modestement un homme sympathique. Espérons que le retour à la terre de celui qui regardait tout vu du ciel en ramène plus d’un vers la réalité du plancher des vaches.

6 Commentaires

Classé dans Humour, Politique

6 réponses à “Yann Arthus-Bertrand meurt dans un crash aérien à Notre Dame des Landes

  1. Adrien

    J’ai appris que JC Michéa allait être canonisé…

  2. Du coup je me fais du souci pour Nicolas Hulot, qui monte régulièrement sur des bulldozers de Vinci pour tenter de raisonner les zadistes.

  3. doulfikar zineb

    trés triste un grand homme

  4. rahane

    très bon documentaire

  5. flyingdust

    Il aurait pourtant juste suffit qu’il se la boucle un peu avec son moralisme écolochrétient pour me le rendre plus sympathique.. Pas besoin de mourir, j’en demandais pas tant. ps: 1er avril, et alors? Le rapport?:-)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s